fond

Compagnie Presque Siamoises

Née en 2009, la Cie Presque Siamoises travaille sur la proximité avec le public, le partage de l'intimité, et la singularité des corps et des relations. La compagnie allie contorsion, jeu d'acteur et danse, dans des formats atypiques.

http://presque-siamoises.fr

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus

  • ©Vincent Hanotaux
    ©Vincent Hanotaux

Compagnie Presque Siamoises

Come-Back

Création 2023


Soliloque contorsionné


Une femme retrouve sa solitude après des années d’agitations, entourée de manière permanente par ses collègues, son mari, ses enfants. À force d’être un repère pour tous, elle était  devenue immobile, rien ne changeait en elle, quelque chose se mourrait. Un appel intérieur vient la saisir et l’extraire de cette fuite continuelle à elle-même. Elle quitte l’illusion que seul·e rime avec triste, isolé, raté. Elle redécouvre la joie de la solitude, l’énergie que cela lui donne, et l’ivresse des possibilités.

Elle vient nous en parler et continuer à avancer.

Se remettre en chemin, avant tout.

Come-back est le 3ème volet du triptyque In-On-Back.
Après Fall-in, qui parle de rencontre amoureuse, Carry-on qui explore la vie de parent, Come-Back est le retour au source, à ce qui demeure, sa solitude.

Extrait du texte


« Je suis sur le chemin, seule.
Je cherche comment marcher, ma démarche, je la travaille dans l’envie de changer d’identité.
Je ne suis plus celle que « j’aurais aimé que je sois. »

Malgré les années qui m’en séparent, une adolescence s’enclenche à nouveau, une qui cette fois se dresse contre moi, et contre toutes les morales que seule, je me suis édifiées.

C’est la chute du mur. Festive.

Les décibels grognent. Les corps se délient. Les muscles atrophiés par le manque d’activité en ont encore dans le ventre.
Qui pensait que le temps des révolutions étaient résolus ?

L’énergie est toujours là, intacte, libérée.

Les coups pleuvent. Et je pleus avec eux. Les larmes de la mousson viennent laver mes parterres poussiéreux. Je clame maintenant haut et fort mes nouvelles ambitions :

Que je me foute la paix. Que je me foute la paix. Que je me foute la paix. »

Écrit par Shunyo Hanotaux

Équipe


Écriture et interprétation : Shunyo Hanotaux
Les invité·es comme regard extérieur ou intérieur (en cours) : Héloïse Desfarges, Ornella Dejust, Shantam Graugnard,  Alexandra Tobelaim, …

Calendrier de création & soutiens


2 semaines de laboratoire artistique
2 semaines d’écriture
6 semaines de création

Résidences :
10 au 14 janvier 22 – Laboratoire avec Shantam Graugnard // Pôle culture Pays de Craon (53)
7 au 11 mars 22 – Résidence d’écriture en solitaire // Festival Les Entrelacés à Lassay les Châteaux (53)
19 au 21 septembre 2022 – Labo, ZEF – Zone d’Expérimentations Facilitées // KTHA Cie à Paris (75)
10 au 14 octobre 22 – Résidence d’écriture et de collectage// Les Noctambules à Nanterre (92)
15 au 19 novembre 22 – Résidence de création // Théâtre ONYX à St Herblain (44)
12 au 16 décembre 22 – Résidence de création // Le Carré, scène nationale de Château Gontier (53)
9 au 13 janvier 23 – Résidence de création // Le NEST, CDN de Thionville (57)
13 au 17 mars 23 – Résidence de création // Les Noctambules à Nanterre (92)
10 au 14 avril 23 – Résidence de création // Théâtre Les 3 Chênes à Loiron (53)
Mai 23 – 1 semaine – Résidence de diffusion et répétitions publiques // Lieu en cours de recherche
2 & 3 juin 23 – Premières représentations
// Festival Parade(s) à Nanterre (92)

Soutiens : DRAC Pays de la Loire – Appel à projet Arts de la Rue, Région Pays de la Loire, Pôle culture Pays de Craon (53), Festival Les Entrelacés à Lassay les Châteaux (53), Les Noctambules et la Ville de Nanterre (92), Théâtre ONYX à Saint Herblain (44), Le Carré, scène nationale de Château Gontier (53), Le NEST-CDN de Thionville (57) et le Réseau Grand Ciel – Cirque en Lien Grand Est, Théâtre Les 3 Chênes à Loiron (53), la Ktha Cie.