fond

Le Bal St Louis

Né de la rencontre entre le brass band Big Joanna et la compagnie de danse Soulshine, le Bal Saint Louis mélange les musiques colorées afro américaines à la danse Hip Hop et la participation du public !

https://www.facebook.com/lebalsaintlouis

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus


fond fond

Les Spectacles

> Le Bal Saint Louis

Le Bal St Louis

Le Bal Saint Louis

Création 2016


Hip hop, funk and brass band New Orleans


Quand le brass band Big Joanna rencontre la Cie Soulshine, ça donne le Bal Saint Louis !
Les 6 musiciens et 4 danseurs hip-hop s’affranchissent des codes et proposent aux spectateurs de devenir le temps d’une chorégraphie ou d’un soultrain les stars du dance floor ! Sur scène, dans la fosse ou bien à l’entrée de la salle, tous les lieux sont propices au spectacle.

 

Distribution
Danseurs : Floriane Leblanc , Delphine Tellier, Pauline Vignier et Jean Yang You Fu
Musiciens : Marc Barotte (percussions), Simon Brousse (trompette), Benoît Bricard (percussions), Nicolas Cherbonnier (sousaphone), Elias Delaunay et Thibaud Thiolon (saxophone ténor)
Lumière : Candy Beauchet (création et conduite)
Son : Gilles Frouin

Deux compagnies à l’origine du Bal Saint Louis

Big Joanna (brass band)

Big Joanna c’est hot ! C’est caliente ! C’est chaud et ça cuivre mon frère ! Ça brass, ça after-beat et ça want you back my sister ! Ça sing Hallelujah, ça make you be happy and moove your popotin my friends !!!

La fête, le partage et l’énergie afro américaine sont la marque de fabrique de ce brass band. Les 6 musiciens de Big Joanna vous attrapent au coin de la rue et vous rappellent que la musique ça fait du bien au coeur, ça libère les corps et déchaîne parfois les cordes vocales ! L’esprit de Bourbon street et du French Quarter n’est pas loin… Leur répertoire ensoleillé butine allègrement des musiques de La Nouvelle Orléans à celles des caraïbes, et du jazz Ethiopien à l’afro-beat.

Soulshine (compagnie de danse hip hop)

L’association Compagnie SOULSHINE a pour objet la sensibilisation aux danses Hip Hop dites « debout » et leur promotion.

C’est en Guadeloupe que l’association Soulshine prend racines en 2005. Lorsque Fabrice Lalande, l’un des fondateurs de l’association arrive en terres angevines, il a à coeur de perpétuer les valeurs du Hip Hop et insuffler ainsi une dynamique autour de cette culture de rue. Au fil de rencontres avec des danseurs Angevins, il devenait évident de créer une unité. La Compagnie Soulshine voit ainsi le jour le 24 septembre 2009.